Il y a un an, Wout Van Aert s'imposait à Albi devant la plupart des meilleurs sprinteurs du monde. Une victoire qui constituait la cerise sur le gâteau d'un Tour de France déjà bien rempli à ce moment-là pour le Belge. 

"J'avais l'avantage que c'était un sprint en petit comité. C'était une étape difficile avec beaucoup de vent et des bordures", se souvient-il au micro de nos confrères de Bureau Sport, "Un vrai sprint où tous les sprinteurs sont encore frais, dans ces conditions, je dois encore m'incliner contre les meilleurs. L'an dernier, j'étais en confiance et ça s'est réalisé."


Mais quatre jours plus tard, lors du contre-la-montre de Pau, Van Aert accrochait une barrière et devait mettre un terme à sa saison suite à une grave blessure à la cuisse.


Un an plus tard, le Belge est de retour, prêt à en découdre sur une fin de saison qui s'annonce intense après plusieurs mois d'interruption. 

Et il fera à nouveau partie de la sélection Jumbo-Visma pour la Grande Boucle. L'équipe néerlandaise arrivera très ambitieuse sur le Tour de France avec Primoz Roglic, Tom Dumoulin et Steven Kruijswijk, ce qui devrait reléguer notre compatriote à un rôle d'équipier : "Je n'ai pas peur de me sacrifier complètement. Tout est très clair depuis le début et je me retrouve bien dans ce défi. J'ai découvert l'an dernier que je pouvais également prendre du plaisir en aidant l'équipe. Mais dans des étapes difficiles, je pourrai également recevoir un rôle plus libre."

Après la Grande Boucle, Wout Van Aert se concentrera sur les Classiques, en tant que leader, avec en point d'orgue le Tour des Flandres et Paris-Roubaix : "Je place Paris-Roubaix en tête de liste légèrement devant le Ronde van Vlaanderen, mais je préfère remporter les deux naturellement."

"Le parcours de l'Enfer du Nord est unique : plat mais terriblement exigeant avec les pavés. C'est un peu plus adapté à ma physionomie. Je me souviens parfaitement des duels entre mon idole Tom Boonen avec Cancellara", a-t-il poursuivi pour expliquer sa préférence pour la course française.

Si sa saison sur route démarrera le 1er août avec les Strade Bianche et ne s'achèvera que le 25 octobre au soir de Paris-Roubaix, Van Aert a également annoncé qu'il disputerait une partie de la saison de cyclo-cross à venir : "Je serai certainement au départ du championnat du monde. Il se déroulera à Ostende où je suis devenu champion de Belgique en 2017. C'est un parcours spectaculaire avec un grand pont qui mène à la plage. Un championnat du monde en Belgique possède une ambiance unique et il y a toujours une foule énorme, donc je veux certainement être présent."

Mais avant cela, Van Aert accueillera un nouveau venu dans sa famille avec la naissance de son premier enfant l'hiver prochain...


Le programme de Wout Van Aert:

01/08 : Strade Bianche

05/08 : Milan - Turin

08/08 : Milan - Sanremo

12 au 16/08 : Dauphiné

20/08 : Championnat de Belgique contre-la-montre

29/08 au 20/09 : Tour de France

11/10 : Gand-Wevelgem

18/10 : Tour des Flandres

25/10 : Paris - Roubaix