La semaine dernière, le bar La Taverne était la cible d’un vol avec violence. Trois personnes ont été arrêtées puis relâchées sous conditions dans le cadre de ce dossier… dont un conseiller communal, Loïc Borsu. C’est La Meuse du Luxembourg qui révèle l’information ce jeudi.

Une information confirmée par le bourgmestre de Hotton, Jacques Chaplier. "Je suis déçu et un peu ulcéré", commente le bourgmestre. "Un conseiller communal se doit d’être irréprochable. Je pense que le chef de groupe doit prendre ses responsabilités. Si c’était quelqu’un de mon groupe, il aurait déjà signé sa lettre de démission."

Loïc Borsu est conseiller communal au sein du groupe d’opposition emmené par Philippe Courard, injoignable au moment d’écrire ces lignes. On en sait peu sur le contexte dans lequel se sont déroulés les faits, si ce n’est que les auteurs s’en seraient pris au fils du patron de l’établissement. "Ils sont montés l’attaquer pendant qu’il prenait sa douche", commente le gérant. "Ils ont sûrement profité du passage du brasseur au matin pour entrer par la porte principale. Ils se sont ensuite enfuis par le soupirail en emportant les recettes de la semaine."

N.P.