Donald Trump a choisi la juge conservatrice Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême des Etats-Unis, rapportent vendredi des médias américains, avançant des sources républicaines bien placées. Le président américain doit annoncer samedi après-midi le nom de la juge qu'il a choisie pour succéder à la progressiste "RBG", décédée la semaine dernière des suites d'un cancer.

Selon CNN et CBS, il devrait s'agir d'Amy Coney Barrett, régulièrement citée comme l'une des deux grandes favorites depuis que le milliardaire républicain a indiqué vouloir désigner une femme.

Le choix de cette catholique pratiquante de 48 ans, mère de sept enfants, opposée par conviction personnelle à l'avortement, pourrait galvaniser l'électorat religieux conservateur sur lequel Donald Trump s'est largement appuyé pour se faire élire il y a quatre ans.

Mais les sources républicaines mentionnées par CNN et CBS n'excluent pas la possibilité d'un "revirement de dernière minute" du président.

L'autre favorite, moins connue, est Barbara Lagoa. Née en Floride il y a 52 ans de parents ayant fui le régime communiste de Fidel Castro, elle constituerait pour Donald Trump un atout politique de poids dans cet Etat du Sud potentiellement décisif pour l'élection présidentielle du 3 novembre.

La magistrate nommée samedi par le locataire de la Maison Blanche devra ensuite être confirmée par le Sénat, où les républicains disposent de la majorité.