Bruxelles Eddy Merckx a donné le départ de la troisième édition de l’épreuve.

Des cyclistes par centaines se sont retrouvés ce dimanche matin à la place des Palais de Bruxelles pour participer à cette nouvelle édition du BXL Tour. C’était la troisième de cette course à vélo pour tous de 40 km de long dans les rues de la capitale. Au total, 3 256 personnes ont participé au BXL Tour. "Il s’agit d’un record", comme l’explique une des responsables de l’organisation, Marina Bresciani.

Le départ a été donné à la rue Ducale par le champion cycliste, Eddy Merckx. Un lancement de course royal pour les nombreux participants ravis aussi du temps, malgré la pluie annoncée qui ne sera finalement jamais venue. Le Roi a aussi participé à la fête en saluant les coureurs, comme nous l’a expliqué l’un d’entre eux. L’ambiance était donc sympathique et détendue, ce qui a été confirmé par tous les participants que nous avons rencontrés. "Je participe depuis le premier BXL Tour. Ça s’améliore chaque année. C’est vraiment convivial, notamment avec le petit-déjeuner offert ce matin. C’est un climat spécial avec un côté très ludique. Ça s’est très bien passé", raconte Richard, âgé de 71 ans et habitant de Bruxelles.

L’événement a aussi permis à de nombreux cyclistes de profiter de la beauté de Bruxelles à vélo en toute sécurité. "C’est toujours un plaisir de se réapproprier la Ville comme cela. On roule sans danger. C’est vraiment bien fait. Je dirais même que c’est dommage que ce BXL Tour n’existe finalement que depuis trois ans", raconte Goeffrey, âgé de 36 ans et habitant de Forest.

Le Bxl Tour a attiré de nombreux Bruxellois, mais pas uniquement. Certains avaient fait le déplacement depuis Huy. D’autres étaient venus depuis moins loin, mais en famille. C’était le cas de Laurent et de son neveu Alexandre, âgé de 14 ans, venus du Brabant flamand. Ils ont parcouru les 40 km en 1 heure et 11 minutes à peine. "C’est un vrai plaisir de voir Bruxelles différemment. On roule en général à la campagne, mais là c’était l’occasion de venir en ville. C’est très chouette d’avoir partagé ça avec mon neveu."

De nombreux participants ont déjà pris rendez-vous l’année prochaine. "On ne raterait cela pour rien au monde", clame à l’unisson un petit groupe de coureurs en quittant le site de l’Atomium, lieu d’arrivée du BXL Tour.