Télévision Héros populaire, le chanteur énervant se livre dans une confession inédite.

Toujours debout le Renaud ? Toujours là ? Vraiment ? Avouons-le, avant la sortie de son dernier album communément surnommé Le Phénix, peu de monde aurait parié sur une résurrection du Renard empêtré dans ses addictions à l’alcool, sa paranoïa, ses emmerdes réelles ou imaginaires et ce malheureux fardeau qu’il semblait porter sur le dos depuis plus de quinze ans. Il a pourtant tout pour lui ce chanteur : une plume à nulle autre pareille, du talent, un coefficient de popularité au zénith malgré des années passées au fond du gouffre et tant de gens qui tiennent à lui comme à un grand frère.

(...)