"Cette horreur dépasse la logique humaine, qu'une religion puisse armer les mains des terroristes aveuglés par la haine", a déploré Mgr Iéronymos à l'Agence de presse grecque, Ana. Le prêtre orthodoxe grec a été grièvement blessé par balles samedi après-midi à Lyon alors qu'il fermait son église par un homme seul aux motivations inconnues.