La carte, réalisée par le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC), regroupe les 27 pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni et les membres de l'Espace économique européen comme la Norvège et l'Islande, soit une trentaine de nations au total. "Les taux d'infection, les taux d'occupation des hôpitaux mais aussi de mortalité augmentent dans toute l'Europe", a averti jeudi la directrice de l'ECDC Andrea Ammon dans un entretien à la BBC, où elle a appelé à mettre en place des tests de masse et des traçage des cas.

Décidée par l'Union européenne début octobre, la carte vise à mieux harmoniser les recommandations.

Dans sa nouvelle version publiée jeudi, un seul pays est majoritairement en vert, c'est-à-dire considéré comme ne nécessitant pas de recommandation spécifique en cas de déplacement: la Norvège, et encore sans la région d'Oslo classée en orange.

., ecdc.europa.eu
. © ecdc.europa.eu

La Finlande et la Grèce, majoritairement en vert la semaine dernière, sont désormais principalement en orange, classement que conservent l'Allemagne, la Suède, le Danemark, Chypre et les trois pays baltes.

Tous les autres pays, dont la France, l'Espagne, la Pologne ou encore la Roumanie et le Portugal, sont en rouge. L'Italie et l'Autriche, jusque-là orange, deviennent rouges.

La Belgique et le Royaume-Uni, jusque-là classés rouge, passent en gris du fait de l'absence de données à jour.

Mise à jour chaque jeudi, la carte cumule deux critères principaux pour classer les pays: le taux de nouveaux cas par 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours, et le taux de tests positifs, suivant qu'il est supérieur ou inférieur à 4%.

La carte, réalisée par le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC), regroupe les 27 pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni et les membres de l'Espace économique européen comme la Norvège et l'Islande, soit une trentaine de nations au total. "Les taux d'infection, les taux d'occupation des hôpitaux mais aussi de mortalité augmentent dans toute l'Europe", a averti jeudi la directrice de l'ECDC Andrea Ammon dans un entretien à la BBC, où elle a appelé à mettre en place des tests de masse et des traçage des cas.Décidée par l'Union européenne début octobre, la carte vise à mieux harmoniser les recommandations. Dans sa nouvelle version publiée jeudi, un seul pays est majoritairement en vert, c'est-à-dire considéré comme ne nécessitant pas de recommandation spécifique en cas de déplacement: la Norvège, et encore sans la région d'Oslo classée en orange.La Finlande et la Grèce, majoritairement en vert la semaine dernière, sont désormais principalement en orange, classement que conservent l'Allemagne, la Suède, le Danemark, Chypre et les trois pays baltes.Tous les autres pays, dont la France, l'Espagne, la Pologne ou encore la Roumanie et le Portugal, sont en rouge. L'Italie et l'Autriche, jusque-là orange, deviennent rouges.La Belgique et le Royaume-Uni, jusque-là classés rouge, passent en gris du fait de l'absence de données à jour.Mise à jour chaque jeudi, la carte cumule deux critères principaux pour classer les pays: le taux de nouveaux cas par 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours, et le taux de tests positifs, suivant qu'il est supérieur ou inférieur à 4%.