Ce mercredi, le New York Times a lancé un challenge à ses lecteurs. Grâce à un quizz posté sur le site, le journal se demande s'il est est possible de différencier les électeurs de Joe Biden de ceux de Donald Trump en se basant uniquement sur leur frigo ?

Et les lecteurs se sont pris au jeu ! Près de 15 millions de personnes ont répondu, associant correctement les images des frigos aux candidats à la présidentielle dans plus de la moitié des cas (52%). Pour le New York Times, “les scores actuels suggèrent que dans l'ensemble, nous ne pouvons pas distinguer la politique des gens des regards dans leurs réfrigérateurs de manière beaucoup plus fiable que si nous avions simplement tiré à pile ou face”.

Mais certains frigos semblent plus facile à lier à un candidat que d’autres. Dans l’article, plusieurs indices semblent laisser plus facilement penser à l’un ou l’autre candidat. Ainsi, les frigos souvent correctement liés à Joe Biden étaient plus ordonnés et propres que ceux liés à Donald Trump, souvent encombrés et en désordre.

Plus qu’un simple jeu

Si l’idée de New York Times permet d’ouvrir les frigos des américains pour en voir le contenu, il n’est pas possible d’ignorer le fait que les images dévoilent parfois des frigos vides. Selon leur enquête, “12% des réfrigérateurs photographiés appartenaient à des familles qui n'ont pas eu accès à la nourriture nécessaire pendant les deux semaines qui ont précédé”.

En septembre, une enquête du Bureau américain du recensement faisait état du phénomène dans des proportions similaires. Plus de 18 millions d'adultes américains avaient déclaré qu'ils n'avaient parfois ou souvent "pas assez mangé au cours de la semaine écoulée". Aux Etats-Unis, près de la moitié des 22 millions d'emplois perdus pendant la pandémie n'ont pas encore été récupérés. L'insécurité alimentaire et les besoins restent donc constants.