logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Belgium

Les Poufs et le Grand Cactus: non, tout ça n’enterre pas la hache de guerre…

En gros, ce communiqué laisse entendre que les trois protagonistes de « l’affaire » (Sarah Grosjean, Bénédicte Philippon et Jérôme de Warzée) se sont vus et regrettent les malentendus et la poussée d’émotion. « Ensemble », les intéressés précisent quelques éléments pour mettre un point final aux supputations et interprétations diverses qui ont circulé.

Ainsi, contrairement à ce qui avait été dit jusqu’ici, l’autorisation d’interpréter les Poufs sur scène a bel et bien été donnée oralement à Sarah Grosjean et Bénédicte Philippon mais sans qu’elle ait fait l’objet d’une autorisation écrite. Le problème résiderait dans le fait que les limites de cette autorisation n’ont pas été clarifiées.

« La RTBF regrette que le manque de communication entre les trois intéressés ait conduit à cette situation de crise impliquant les fans. Une situation qu’aucune des parties n’a voulue. La RTBF reconnaît les grandes qualités professionnelles de Bénédicte Philippon et Sarah Grosjean et précise qu’elles pourraient participer à des projets autres que Le Grand Cactus. »

Voilà qui ressemble furieusement de la part de la RTBF à un exercice de communication pour éteindre l’incendie… qu’elle a allumé elle-même !

Peut-on parler d’une hache de guerre enterrée ? Sûrement pas ! Entre les lignes, le communiqué ertébéen acte tout de même que la mésentente est totale entre les Poufs et la cheville ouvrière du Grand Cactus – les deux jeunes actrices pourraient revenir à l’antenne partout sur la RTBF… sauf précisément au Grand Cactus ! Le seul fait nouveau qui est patent, c’est que c’est donc Jérôme de Warzée et lui seul qui a voulu se séparer des Poufs. Il a sans aucun doute ses raisons, mais la façon dont la séparation a eu lieu a fait l’objet d’une manifeste erreur de communication et le « rattrapage » de cette semaine ne ressemble pas à grand-chose.

Themes
ICO