Outre le couvre-feu de 22h à 6h du matin, similaire à celui que la Wallonie a mis en place, plusieurs mesures ont été prises à Bruxelles. Il a été décidé de rétablir le port du masque obligatoire, mais aussi de fermer les cinémas et les lieux culturels de la capitale belge. Des mesures fortes face à une situation qui s'aggrave de jour en jour.


Georges-Louis Bouchez, président du MR, a rapidement partagé sa pensée face aux mesures annoncées par Rudi Vervoort. Sur Twitter, il s'interroge : "Nous, responsables politiques, comment pouvons-nous accepter des mesures à ce point différentes entre les 3 régions d’un si petit Pays quand la situation hospitalière globale est si grave ?"

Du côté de DéFi, Sophie Rohonyi salue les décisions prises par les autorités bruxelloises et leur "courage politique". Ce vendredi, le parti avait vivement critiqué les mesures fédérales décidée lors du comité de concertation, qualifiée par DéFi comme des "demi-mesures".


Les nouvelles restrictions seront effectives dès le 26 octobre, soit dès ce lundi.