Ce mardi, plusieurs quotidiens iraniens ont critiqué le président français Emmanuel Macron en l'affichant dans leur Une suite au discours que ce dernier à tenu lors de l'hommage à Samuel Paty où il a indiqué, en parlant des caricatures de Mahomet, que les Français et lui-même "continuerons ce combat pour la liberté et pour la raison (…) nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent".

Des paroles qui passent très mal dans les pays musulmans comme l'Iran. En atteste les Unes des différents quotidiens nationaux du pays.

Dans Vatan Emrooz, le président de la République est caricaturé avec de longues oreilles, des yeux jaunes et des dents pointues avec comme titre “Le diable de Paris” juste au-dessus.


Décrit comme un quotidien ultraconservateur par le Courrier international, le journal iranien met en avant “l’arrogance” d’Emmanuel Macron qui a engendré “la colère des musulmans dans le monde”.

Du côté du quotidien Javan, on pouvait lire ce mardi en Une les mots “Le Mal”, illustrés par une photo du président français, souriant.

Des traces de pas sur une photo de Macron étaient également visibles en Une du quotidien Ebtekar.