Laurent Ciman raccroche les crampons à 35 ans pour devenir entraîneur adjoint ! L'ex-défenseur des Diables rouges était sans contrat depuis le 1er janvier et la fin de son aventure avec le Toronto FC. En retournant à Montréal, il retrouve un club qui a beaucoup compté dans sa carrière et, surtout, une ville à laquelle sa famille est très attachée.

"Nous sommes très heureux que Laurent se joigne au personnel d’entraîneurs et qu’il soit de retour avec le Club", a expliqué Olivier Renard sur le site officiel du club. "C’est une association logique et souhaitable, sachant l’attachement que Laurent a toujours eu pour ce Club et cette ville. Nous pourrons compter sur son expérience après une belle carrière en Europe, en MLS et sur la scène internationale." Le principal intéressé se dit "très content d'être de retour à la maison. C'est une grande opportunité pour moi et ma famille. Je veux maintenant apporter ma pierre à l'édifice."

La dernière apparition de Laurent Ciman avec l'équipe nationale était le 6 juin 2018, face à l'Egypte. Il avait disputé l'ensemble de ce match préparatoire au Mondial 2018 avant de s'envoler avec ses partenaires en Russie, avec la casquette de 24e joueur, prêt à pallier un éventuel forfait de Vincent Kompany. Il n'en sera finalement rien et le joueur était rentré en Belgique à la veille du premier match face au Panama.

Ciman totalise 20 capes et 68 sélections avec l'équipe nationale pour un petit but, face à la Norvège en juin 2016. Formé à Charleroi, il a notamment évolué durant quatre saisons et demi au Standard et durant deux saisons à l'Impact Montréal, où il était surnommé "le général".