Le conseil d'administration de la Fédération belge de football (RBFA) a donné son feu vert, jeudi, à une contribution de 1,25 million d'euros pour le fonds de solidarité de la Pro League. Ce fonds a été mis en place pour atténuer l'impact financier de la crise du coronavirus.

La Fédération belge avait déjà apporté un soutien de 2,2 millions d'euros en faveur des clubs amateurs (en renonçant aux contributions des associations). A présent, elle a accédé à la demande des clubs professionnels visant à participer à un fonds de solidarité Covid-19 pour un montant de 1,25 million d'euros. "Les modalités concrètes à cet égard devront encore être déterminées", peut-on lire dans le communiqué.

Un certain mécontentent existait au sein du conseil d'administration, car le président fédéral Mehdi Bayat avait promis sans concertation ce montant d'1,25 million à la Pro League. Le moment était d'autant plus délicat que Bayat était au centre des débats ces derniers jours en raison de son double rôle, président de l'Union belge et administrateur-délégué du Sporting Charleroi. L'Antwerp y voit un "conflit d'intérêts structurel" et a déposé une plainte auprès de l'Autorité de la concurrence et de l'UEFA. Le président a dû s'expliquer à Tubize, où la réunion a eu lieu, mais a pu tenir sa promesse à la Pro League.

Les clubs professionnels utiliseront ce montant pour atténuer l'impact financier de la crise provoquée par le coronavirus. En outre, les clubs qui n'ont pas décroché de ticket européen recevront une indemnité. Outre l'Union belge, les clubs engagées dans les compétitions UEFA la saison prochaine contribueront également au fonds de solidarité. Concrètement, ils mettront dans un pot commun dix pour-cent de leurs primes de départ pour la phase de groupes et les barrages des compétitions européennes. Le montant qui sera ensuite réparti dépendra du parcours des représentants belges en Europe.

Chaque club de D1B recevra 100.000 euros du fonds de solidarité. Pour les clubs de D1A, la clé de répartition prévoit minimum 200.000 euros. Chaque club qui n'a pu disputer à domicile le dernier match de la saison régulière aura droit à 140.000 euros en plus. Genk, Anderlecht et le FC Malines recevront en outre 500.000 euros car ils avaient encore une chance de se qualifier en playoffs I et donc dans le football européen.