Belgium

L’UEFA refuse le retour des supporters des Diables rouges au Heysel

Peter Bossaert (CEO), Frédéric Veraghaenne (Directeur des opérations), Nico De Pauw (responsable de la sécurité) et leurs collaborateurs ont travaillé d’arrache-pied depuis plus d’un mois pour faire aboutir le projet de réouverture partielle des portes du stade national. Dans sa première mouture, celui-ci prévoyait un quota de 8.300 supporters. Un total qui, au prix de savants calculs en matière de groupes (ne dites plus bulles depuis le CNS de mercredi dernier), de sens de circulation, de points de catering redistribués et de zones de désinfection prévues, avait même pu être porté ces dernières heures à 11.000 unités. L’absence de séparations dans la tribune d’Honneur, considérée comme une seule unité, constituait l’une des principales pierres d’achoppement dans le dialogue ouvert entre l’URBFSA et les autorités compétentes (Ville de Bruxelles, Ministère de l’Intérieur, Fédération Wallonie-Bruxelles, collège des virologues). Mais elle avait pu être contournée au prix d’une réflexion approfondie, ce qui explique entre autres que le chiffre initial – basé sur la projection un temps envisagée pour le Mémorial Van Damme mais finalement jamais utilisée – ait pu être augmenté d’un peu plus de 32 %.

Tout semblait donc devoir aller au mieux dans le meilleur des mondes. Vendredi, la rédaction du protocole était validée par Peter Bossaert puis envoyée à la Ville de Bruxelles. Le Bourgmestre Philippe Close et l’Echevin des Sport Benoît Hellings en ont accusé réception puis l’ont transmis à qui de droit. Et au premier chef, aux experts et virologues qui, après étude approfondie, ont marqué leur accord par rapport au modus operandi proposé. L’un dans l’autre, le Belgique-Côte d’Ivoire prévu le 8 octobre en amical avant le diptyque des Diables en Angleterre (11 octobre) et en Islande (14 octobre), promettait de s’inscrire dans le même cadre que le retour des supporters dans les clubs depuis la 5e journée de championnat

Avec des voyants passés au vert dès lundi matin, la Fédération s’apprêtait donc à mettre à profit les 10 jours dont elle disposait pour reconfigurer le stade Roi-Baudouin en fonction des contingences sanitaires. Jusqu’à ce mail émanant de l’UEFA, parvenu dans la nuit de lundi à mardi et mettant fin aux espoirs de chacune des 55 fédérations qu’elle chapeaute, d’accueillir à nouveau un minimum de public. L’instance faîtière du football européen a donc décidé de maintenir le parapluie ouvert, en attendant les premières conclusions de son expérience pilote, menée jeudi dernier à Budapest, à l’occasion de la Super-Coupe d’Europe remportée par le Bayern contre Séville (2-1). Les rencontres internationales prévues entre les 8 et 14 octobre sur le territoire européen seront donc interdites aux spectateurs afin d’éviter la propagation du Covid-19 par contamination dans les stades.

A ce titre, même les conditions de couverture médiatique des matchs seront une nouvelle fois laissées à l’appréciation des autorités de chaque pays. Ce qui signifie, entre autres pour le déplacement à Wembley, que seules les chaînes détentrices des droits (RTL-TVI pour ce match), seront autorisées à y déplacer leurs équipes (testées au préalable) sans être contraintes aux mesures de quarantaine en vigueur à l’entrée sur le territoire anglais. En Islande, chaque journaliste débarquant à Reykjavik sera strictement confiné dans sa chambre d’hôtel, repas compris. Avec pour unique déplacement autorisé, celui menant au stade le jour du match.

Autant dire qu’aux yeux de l’UEFA, le principe de sécurité maximale reste de mise jusqu’à nouvel ordre. Et qu’au sein de la bulle du foot, seuls les joueurs et les staffs conservent un semblant d’espace d’expression et de liberté. Une situation qui ne semble pas près de changer au vu des derniers chiffres de contamination.

Football news:

Milaan scoort 2 + doelpunten in 10 wedstrijden op rij voor het eerst in 56 jaar
Barcelona werkt aan het verlengen van hun contract met Fati. Mendes wil dat de speler een loonsverhoging krijgt
Hames zal de Premier League wedstrijd missen met Southampton
Goetze scoorde twee goals in zijn eerste twee wedstrijden voor PSV
Real Madrid betaalt de prijs voor een stomme verkoop aan Ronaldo. Niemand om te scoren. Calderon over de problemen van de club
Ozil plaatste een GIF van zichzelf op het werk in het kantoor: Forward, Arsenal
Het Sloveense jeugdteam wil de tiran coach verdrijven: hij is tegen warming-UPS, verbiedt slapen in vliegtuigen en het vieren van doelen