Eric Cleton, qui possède déjà un hôtel à Cannes et à Paris, a misé sur la Place des Martyrs, le numéro 4 pour être précis, pour ériger dans un des splendides bâtiments de cet endroit actuellement peu animé un nouvel hôtel qui prendra le nom de Juliana. Une cinquantaine de chambres mais aussi une brasserie qui devrait offrir une terrasse donnant sur la place.

Le pari est osé, il l’est toujours et, dans les circonstances actuelles, il l’est sans doute encore davantage. En effet, eu égard aux obligations sanitaires, l’ouverture, prévue dans un premier temps en septembre, a été postposée dau mois de novembre.

« Pour l’heure, les voyages en avion sont encore très limités, affirme Eric Cleton, le patron. La clientèle étrangère, que nous convoitons, ne peut pas encore se déplacer mais cela n’entame pas notre enthousiasme. »

Pour preuve, le personnel sera embauché à partir du mois de septembre.