Avec un point de moins que Wolverhampton à deux journées de la fin de la Premier League, Tottenham peut encore espérer décrocher un ticket européen en vue de la saison prochaine suite à ses succès face à Arsenal dimanche et Newcastle mercredi.

Pourtant, tout n'est pas rose chez les Londoniens et José Mourinho s'est montré plutôt irrité en conférence de presse d'après match.

Le technicien portugais a mal pris une question d'un journaliste concernant la non-titularisation du Néerlandais Steven Bergwijn. Le Néerlandais débute la plupart des rencontres sur le banc de touche avant de monter au jeu en cours de match lors desquelles il a inscrit trois buts.

Mais quand un journaliste a demandé à José Mourinho pourquoi il ne le titularisait pas davantage, le Portugais s'est emporté : "C'est une question que vous me posez souvent, mais que vous ne poseriez pas à Frank Lampard, Jürgen Klopp et Pep Guardiola, c'est-à-dire tous les entraîneurs de grands clubs avec de grands joueurs."

"Frank Lampard titularise Pulisic, mais on ne lui demande pas pourquoi il ne joue pas avec Hudson-Odoi. Quand Pep laisse Bernardo Silva sur le banc, on ne lui demande jamais pourquoi il ne le titularise pas. On dirait que je suis le seul à devoir jouer avec 15 joueurs dès le début du match ou que je suis le seul à ne pas avoir le droit de disposer de bons joueurs sur le banc. Si Bergwijn commençait aujourd'hui, vous m'auriez demandé ce que Lucas ou Son devaient faire pour être titulaires. Ils n'ont rien de particulier à faire : ils doivent être des joueurs d'équipe, et des joueurs d'équipe le sont sur le terrain ou sur le banc", a conclu le Portugais.

Du Mourinho tout craché...