Lui-même testé positif au Covid-19 il y a quelques semaines, l'actuel meilleur buteur du championnat d'Italie de football a accepté de participer à une campagne de sensibilisation lancée par les autorités locales.

"Le virus m'a défié et je l'ai vaincu. Mais tu n'es pas Zlatan, ne défie pas le virus. Respecte les règles, distanciation et masque, toujours", lance-t-il en italien, filmé sur une terrasse surplombant Milan, avant de lui-même endosser un masque.

Le président de la Lombardie, Attilio Fontana, a expliqué avoir eu l'idée d'enrôler Zlatan Ibrahimovic le soir du derby entre les deux clubs de Milan. Le vétéran suédois de 39 ans, pour son retour après sa quarantaine, avait offert la victoire à l'AC Milan (2-1) en marquant deux buts face à l'Inter.

Comme ses voisins européens, l'Italie, l'un des pays les plus touchés par la pandémie, subit une forte augmentation des contagions ces dernières semaines. Le pays a enregistré près de 38.000 morts pour plus de 550.000 cas depuis fin février.