Ce samedi, Annabelle Rahhal, conseillère communale hutoise mais aussi jeune femme originaire du Liban, organise un événement en ligne via Facebook.

Et ce dans le but de récolter des fonds suite à l'explosion récente du port de Beyrouth qui a fait 158 victimes tandis que plus de 60 personnes ont été portées disparues.

C'est en leur mémoire ainsi que celle des plus de 6 000 blessés et des 300 000 personnes sans logement que la jeune femme a décidé d'agir.

"Je suis née à Beyrouth. Je vis à Huy. Ma vie est à la fois ici et là-bas. Et aujourd’hui, une partie de moi est meurtrie. Une partie de moi est en deuil", explique-t-elle.

Selon ses dires, près de 1 200 000 habitants vivent aujourd’hui dans la pauvreté, suite notamment à la dépréciation de la monnaie locale et à l’inflation galopante.

Et de faire référence également au Covid-19, aux crises politiques à répétition et à la corruption de la classe dirigeante qui n’aident pas à redonner espoir au peuple.

"Le 4 août, à 18h10 à Beyrouth, ce n’est pas le port qui a été entièrement détruit, c’est le temps qui s’est arrêté. C’est la touche finale à un destin funeste entamé des années plus tôt. C’est la mise à genoux d’un pays entier. Samedi, à 18h10 à Huy et vu que les rassemblements sont interdits, je souhaiterai proposer à chacun de déposer une bougie à sa fenêtre, de faire une photo et de la poster sur Facebook avec le #unepenséepourBeirut".

C'est donc un élan de solidarité pour ce pays endeuillé qu'est le Liban qui est proposé par Annabelle Rahhal, de quoi donner à son peuple un signe d’espoir.

En outre, il s'agit de partager un appel aux dons qui a été lancé par un rassemblement d’associations agissant au Liban afin de venir en aide au pays.

Ci-dessous, les liens pour effectuer les dons:

https://supportlrc.app/

https://www.gofundme.com/f/hope-for-lebanon

https://lifelebanon.org/

https://offrejoie.org/donate/ https://www.justgiving.com/crowdfunding/lebanon-relief?utm_term=re7R78DA2