Premier volet de ce week-end décisif pour certaines équipes, lesquelles allaient jouer gros dans l’optique de la course au top 8 et partant dans celle pour échapper aux play-down. Avec un Antwerp qui pouvait sortir de sa 9e place, et les "W" : le Watducks qui est mal pris avec 5 points et le White Star à 6 points. Ces deux derniers s’en sont sortis différemment.

Herakles-Antwerp 1-3

Placée de tôt matin, cette rencontre était capitale pour l’Antwerp fort en retard sur un tableau de marche qui aurait dû l’amener dans le top 4 plus conforme à son statut.
Les choses débutaient mal avec un but surprenant de Van Damme qui envoyait un revers quelque peu bondissant que Picard regardait passer et que finalement Van Hellemont déposait dans le but. L’égalisation venait en fin de premier quart sur un sleep en hauteur de Keus. L’Antwerp allait encore récolter quelques pc qui n’étaient pas conclus. Juste avant la mi-temps, un cafouillage devant le but de Dewelde, avec un premier poteau, se terminait dans le but via Oviedo. La seconde mi-temps voyait les locales tenter de revenir mais finalement, c’était Theunissen qui fixait le score à 1-3. Une victoire qui, conjugée à la défaite deux heures plus tard du Léopold, permet à l’Antwerp de dépasser le Léopold au goal average.

Victory-Gantoise 1-5

Cette rencontre était en quelque sorte un match au sommet entre l’invincible Gantoise et le surprenant Victory qui occupait la 3e place. Il n’y eut pas de suspense puisqu’au quart d’heure, la Gantoise menait 0-2 avec des buts de Ballengien et Gerniers. Ce n’est qu’à la première attaque du Victriy que Hulsen réduisiat l’écart. Pas de quoi intimider les Gantoises qui reprenaient la direction de la partie avec des buts de SInia, Gerniers encore, et S. Vanden Borre.
Racing-Wellington 3-0
Ce derby ucclois devait profiter au Racing qui pouvait ainsi consolider sa place et grimper dans la hiérarchie. Le Racing n’a pas manqué son rendez-vous avec des buts de Rasir sur pc et deux revers de Boon et A. Willems.

Waterloo Ducks-Dragons 1-1

Face au Dragons, le Watducks devait sortir une grosse prestation pour sortir de sa position de descendant. Quant au Dragons, il pouvait dès ce samedi assure mathématiquement sa qualification pour le top 8. C’était un autre Watducks que l’on retrouvait sur le terrain : conquérant, appliqué, structuré. Avec une première action à la 3e minute, un pc que T. Duquesne envoyait en puissance sur le pied de De Groof : stroke. Amber Verboven qui remplaçait les deux autres gardiennes blessées, écartait en plongeant le tir de Duquesne. Le premier quart sera entièrement au profit des locales qui ne laisseront les Brasschaatoises venir dans leur cercle qu’à trois reprises, sans aucun danger. La première grosse occasion pour le Dragons sera ce tir sur pc de Magis que Petriaux arrêtera parfaitement du stick. C’était à la 20e minute. A la 29e, autre occasion pour Struyf seule devant Petriaux, puis pour les soeurs Marien aux 30e et 31e minutes : trop d’hésitations dans les tirs facilitaient la tâche de la défense. A la 34e, une belle descente de ‘t Serstevens lui permettait d’ajuster Verboven : elle repoussait le tir assez facilement. La première mi-temps aurait pu être plus productive en but, avec un avantage pour le Wat’ ; malheureusement la conviction n’y était pas.  

La reprise allait être plus équilibrée. Breyne faisait claquer la planche de côté du but anversois à la 42e. A la 45e, Lhopital tirait sur Verboven qui repoussait en tête de cercle ; la balle arribvait à Peeters qui faisait le tour du cerclevers al droite et centrait : Stappaert reprenait au 2e potean (1-0). 6 minutes plus tard, le Dragons obtenait deux pc et sur le second, Magis envoyait un obus dans le haut des filets (1-1). Le dernier quart vit les deux équipes se donner à fond tout en ouvrant le jeu. Les deux équipes obtenaient plusieurs pc : les deux derniers pour le Watducks alors que le temps était écoulé ne donnaient rien. Le Watducks était mal payé, le Dragons est bien revenu en fin de rencontre.

Mechelse-Daring 1-2

Les Hombeekoises pouvaient augmenter leur capital appréciable (8 points en 8 rencontres) face à un Daring qui comptaient le double de points. Les choses débutaient bien pour les locales avec un but de Keijer dès la 5e minute. Le Daring revenait à leur hauteur via l’inévitable Brunet qui déviait subtilement la balle dans le but. Le nul tiendra jusqu’à 10 minutes du terme et un pc de Vander Gracht qui par la même occasion offrait la deuxième place au classement aux Molenbeekoises.

Braxgata-Léopold 3-1

Ce match était capital pour le Léopold qui pouvait se voir dépasser par l’Antwerp alors qu’une victoire pouvait le faire monter de deux places au classement. Le Braxgata avait retrouvé un bon rythme après un départ un peu poussif. Les Boomoises passaient rapidement en tête via Versavel. Il faudra attendre la 49e minute et un but d’Ocampo pour voir le Léo revenir dans la course. Mais, en fin de rencontre, Van Grimbergen et Van Dieren assuraient les 3 points au Brax ; et le passage hors du top 8 du Léo : une mauvaise affaire pour les Uccloises.

Louvain-White Star 5-2

Cette rencontre devait permettre au White Star de sortir de la position très inconfortable que sa première partie de saison entrecoupée de plusieurs interruptions avait rendue compliquée. Malgré un but rapide de Dujardin, le White repassait en tête en l’espace de deux minutes, Dalla Vittoria et Motte se chargeant d’un pc et d’un stroke pour porter le score à 1-2. On pensait les Everoises mises sur orbite. Le score restera inchangé jusqu’à la 41e minute et un but de Vanhee : le début de la fin pour le White et la voie royale pour une première victoire de Louvain cette saison : Roels, Dujardin et Duthoit pouvaient exploser de joie. Louvain quitte la dernière place du classement. Le White voit le top 8 s’envoler.

Classement : 1. Gantoise 10m 28 pts 2. Daring 9m 20 pts 3. Dragons 10m 19 pts 4. Victory 9m 18 pts (+3) 5. Braxgata 9m 17 pts 6. Racing 9m 16 pts 7. Herakles 9m 14 pts (+6) 8. Antwerp 8m 12 pts 9. Léopold 10m 12 pts 11. Mechelse 9m 8 pts 11. White Star 8m 6 pts 12. Waterloo Ducks 8m 6 pts 13. Louvain 9m 3 pts (-13) 14. Wellington 9m 3 pts –30)