Trois d’entre elles à peine sont montées sur son podium. L’épreuve désormais reprise en catégorie ProSeries verra son final diffusé en direct à la télévision, après l’arrivée de la course masculine. Le départ ne sera donné qu’à 13 h 45.

Victorieuse l’an passé, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten sera une fois encore la favorite d’une épreuve. Parmi les autres prétendantes, ses dauphines de l’édition 2020, Marta Bastianelli et Floortje Mackaij, ou Coryn Rivera, lauréate du Tour des Flandres 2017, Liane Lippert et d’autres Néerlandaises, Chantal Van den Broek-Blaak (gagnante il y a deux ans) ou la championne du monde Anna Van der Breggen. 

Sur un parcours (124 km) qui recense huit monts (Edelare, Wolvenberg, Molenberg, Leberg, Berendries, Vossenhol, Mur de Grammont et Bosberg) et cinq tronçons pavés (Huisepontweg, Holleweg, Karel Martelstraat, Jagerij et Haaghoek), Jolien D’hoore, qui débute sa dernière saison, espère donc apporter un premier succès à la Belgique, comme la double championne nationale Lotte Kopecky, l’autre principal atout belge.