Le coronavirus n'aura pas eu raison de la 41e édition du Tour de Wallonie. Mais la compétition se déroulera à huis clos cette année. Pour rappel, la première étape verra le 16 août les coureurs partir de Soignies pour rejoindre Templeuve en passant notamment par la région des Hauts-Pays. La police locale rappelle d'ailleurs que le gouverneur du Hainaut a pris un arrêté pour encadrer strictement l'événement du point de vue sanitaire.

Concrètement, il ne sera pas possible de voir les cyclistes de ses propres yeux. Le public est en effet interdit sur les lieux de départ et d'arrivée. De même que le long du parcours. Une seule exception: ceux qui habitent sur le tracé de la course. Ils pourront en effet, devant leur habitation et pas ailleurs, assister au passage des coureurs. Mais s'ils ont plus de 12 ans, il leur faudra porter un masque ou à défaut, une visière.

Notons enfin que les personnes ayant leur domicile le long du parcours peuvent également inviter les membres de leur fameuse bulle. Il sera évidemment difficile de vérifier si tante Gertrude et tonton Jacky, fans de cyclisme devant l'Éternel, font bien partie de la bulle aoûtienne de monsieur et madame Dugenou. Mais les attroupements suspects ne passeront pas sous le radar des forces de l'ordre qui ont pour mission de veiller au grain. Les sanctions peuvent d'ailleurs être lourdes, avec des peines pouvant aller de 8 à 14 jours de prison à une amende de 26 à 200€. Le maximum de la peine peut éventuellement être doublé si les contrevenants agissent en bandes. Pour ceux qui n'habitent pas le long du parcours, autant ne pas jouer avec le feu. Le Tour de Wallonie passera dans la région, mais aussi à la télévision.