Ils s'assoiront à nouveau autour de la table samedi à partir de 10 heures avec, entre autres, la sécurité, la justice et les pensions. Les négociateurs étaient réunis au Palais d'Egmont depuis 10 heures vendredi matin afin de discuter des soins de santé, de la réforme institutionnelle et politique, des pensions ainsi que de la défense.

Les pourparlers se sont "très bien déroulés et à un rythme élevé", selon les rapports. Jusqu'à présent, cependant, il n'y a pas eu de points vraiment controversés au programme. Peut-être cela changera-t-il au cours du week-end, les parties devant encore décider qui sera Premier ministre.