Belgium

Europa League: A 10 pendant 45 minutes, le Standard arrache la victoire dans les arrêts de jeu contre Poznan (2-1)

Les Liégeois se sont imposés 2-1 grâce aux buts de Tapsoba (63e) et Laifis (90e+3) pour remédier au but polonais d’Ishak (61e). Avec 3 points au compteur, ils reviennent à la hauteur de Poznan et à 5 longueurs de Benfica, tenu en échec par les Rangers Glasgow (2-2).

Le résumé de la rencontre

L’attitude affichée par le Standard dans les premières minutes est très positive. Entreprenants, les Liégeois dominent, pressent mais ont du mal à traduire cela en occasions franches.

Il faut attendre la 15e minute et une infiltration de Collins Fai pour chauffer les gants de Bednarek une première fois.

Les Rouches veulent garder cet ascendant sur l’adversaire et sont présents dans les duels… peut-être trop avec Obbi Oularé, jauni un peu sévèrement (25e). L’attaquant liégeois est aussi actif en phase de finition en déviant un centre de Lestienne vers le but pour obliger Bednarek à détourner (27e).

Mais alors que le Lech Poznan n’a rien montré offensivement si ce n’est une frappe dévissée d’Ishak à la 45e, le Standard va gâcher sa bonne première période avec l’éxclusion d’Obbi Oularé. L’attaquant liégeois va au duel aérien avec son adversaire et écarte un peu trop le coude. L’arbitre sort une deuxième jaune et le renvoie prématurément aux vestiaires.

A la pause, Philippe Montanier tente de réorganiser son équipe en insérant Tapsoba et Boljevic à la place de Lestienne et Bokadi. Deux changements que le Standard digère bien même si la possession du ballon a logiquement changé de camp.

La rencontre s’est animée à l’heure de jeu

Les Rouches tiennent le coup sans trop souffrir avant pendant le premier quart d’heure de la deuxième mi-temps avant que la rencontre ne s’emballe. Bodart sort d’abord le grand-jeu face à Ramirez pour sauver le Standard (58e) avant une double réponse liégeoise signée Cimirot et Gavory (59e).

Des escarmouches qui précèdent le but du 0-1. Dussène est trop confiant à la relance et perd un ballon dangereux sur l’extramité droite du rectangle. Poznan en profite et alerte Mikael Ishak, double buteur à l’aller et une nouvelle fois capable de marquer ce jeudi soir (61e).

On pense le Standard groggy mais une récupération de balle de Raskin va relancer les Rouches dans la rencontre. Le jeune médian liégeois surprend la défense adverse et écarte sur la gauche pour Balikwisha dont la frappe détournée est reprise par Abdoul Tapsoba (63e).

Le Standard est remis sur de bons rails par sa jeunesse et va recevoir un coup de main polonais une dizaine de minutes plus tard. Crnomarkovic reçoit une deuxième jaune et est exclu à son tour (75e).

Montanier en profite pour lancer Avenatti, Bastien et Jans dans la bataille. Malgré cet apport du banc, le Standard semble se diriger vers un partage mais un coup de tête salvateur de Konstantinos Laifis vient offrir une victoire inespérée au Standard (90e+4).

De quoi booster le moral des Liégeois avant le Clasico de dimanche mais surtout de relancer un peu les espoirs Rouches sur la scène européenne. Avec trois points, le Standard peut garder un espoir de qualification. Il faudra pour cela battre les Rangers la semaine prochaine puis Benfica dans deux semaines.

Le direct commenté

Les classements

Les autres résultats

Football news:

Marseille is dicht bij het huren van Milik voor 8+3,5 miljoen euro voor 1,5 jaar met het recht om uit te kopen
Koeman op 2:3 met Athletic: het is geen stap terug. Barcelona zal nog steeds laten zien dat ze op het juiste spoor zitten.Dit is geen stap terug. Een trofee winnen toont aan dat je op het juiste spoor zit. We zullen laten zien dat we nog steeds op de goede weg zijn. We deden alles om te winnen, beide teams waren erg moe
Griezmann heeft 5 goals gescoord in de laatste 4 finales
Messi werd gek: Hij sloeg zijn tegenstander op het hoofd en kreeg zijn eerste rode kaart voor Barca (753 wedstrijden! Hij was zo kwaad dat hij de Super Bowl verloor: hij sloeg de man die Athletic op het laatste moment redde
Barcelona heeft het verpest. We verdedigden niet goed, niemand stelde elkaar voor. Griezmann op 2:3 met atletische
Messi raakte Villalibre op de achterkant van het hoofd en kreeg de eerste rode kaart in 753 wedstrijden in Barca
Conte op 2:0 met Juve: Inter leerde om het bloed te voelen en het spel te doden. Inter hoofd coach Antonio Conte deelde zijn gedachten na de wedstrijd van de 18e Ronde van Serie A met Juventus