C'est ce vendredi matin que devait avoir lieu l'audience de la chambre du conseil à Bruges concernant les jeunes Bruxellois interpellés le week-end dernier à Blankenberge suite à une émeute sur la plage. Arrivés à l'audience, la pénaliste Caroline Heymans et ses confrères Me Buytaert et Me Welvaert, ont constaté que les prévenus n'étaient pas présents. 

Pas question pour les avocats de laisser l'audience se tenir sans respecter les droits de la défense. Ils ont donc exigé que les prévenus soient extraits de la prison de Bruges. Ce qui n'est en principe plus possible en raison de la crise sanitaire. Covid oblige, en principe les détenus qui arrivent dans une prison doivent respecter une quarantaine sauf demande expresse. Le tribunal a finalement accepté de remettre l’affaire à 14h ce vendredi après-midi,en présence des inculpés.

La pénaliste Caroline Heymans nous confirme qu elle réclamera la libération de son client cet après midi.