Belgium

EDITO Covid: de l’urgence sanitaire à la facilité politique...

La Belgique est à un point de basculement. Les experts le clament avec insistance, comme pour conjurer une troisième vague. Le risque existe, il ne faut pas le nier, même si notre pays se trouve dans une phase de stabilité, plutôt parmi les « bons » élèves. Malgré les fêtes, malgré les variants, malgré la réouverture de certains secteurs et malgré un présentiel important dans les écoles.

Mais comme au tennis, la balle peut à tout moment retomber d’un côté ou de l’autre du filet...

Doit-on pour autant tout accepter sans broncher et ne pas se poser les bonnes questions sur la stratégie mise en place par nos dirigeants et par les atteintes réelles - même si elles sont justifiées - à nos libertés individuelles ?

Que les secteurs à l’arrêt - horeca, événementiel, culture, métiers de contact - soient au bord de la crise de nerfs est compréhensible, normal. Logique, attendu même.

Mais désormais, la colère et le ras-le-bol touchent de manière transversale et profonde une partie importante de la population. Ne plus voyager, ne voir qu’une seule personne, la même, depuis des mois, ne plus pouvoir sortir après 22 heures... Cela ne passe plus.

Car, dans le même temps, les incertitudes demeurent sur la mise en place du plan de vaccination et sur la stratégie pour renforcer la capacité de nos hôpitaux. Et surtout, sur cette manière de gouverner au jour le jour sans respecter les valeurs fondamentales de notre démocratie.

Voici un an, face à la sidération provoquée par le Covid, on pouvait comprendre l’improvisation et le recours aux pouvoirs spéciaux. Un an plus tard, l’opinion y voit de la confusion et de la facilité politique. Qui affaiblissent notre population, notre moral et notre démocratie.

Football news:

De echte wereld wacht op de vooruitgang van de jongen in het arsenaal. In Madrid rekenen ze op hem
Pep over de kalender: Dit is geen excuus, maar een voorrecht. De Premier League daagt ons uit en we moeten het accepteren
Messi staat meer open om in de bars te blijven dan ooit tevoren. Hij houdt niet van de geruchten over PSG
Doel Mbappe bars uitgeroepen tot beste in de eerste wedstrijd 1/8 finale van de Champions League, ball Fat - 3e
Tuchel pro 1:3 met PSG uit Manchester United in de Champions League: de ergste nederlaag in mijn carrière. Ik voelde me alsof ik in het donker was twee dagen na de wedstrijd
Jurgen Klopp: er komt geen grote herschikking in Liverpool. Deze ploeg heeft dit seizoen nog nooit samen gespeeld
Barcelona zelf bood Messi veel punten uit het contract voor 500 + miljoen euro. Leo heeft niet gevraagd om zoveel geld