La France approche ainsi un million de personnes de contaminées (999.043) et le taux de positivité ne cesse de grimper à 14,3% contre 13,7% la veille, et seulement 4,5% début septembre.

Le pays a enregistré 165 nouveaux décès liés au Covid-19, dans les dernières 24 heures et déplore désormais 34.210 morts depuis le début de l'épidémie.

Sur les sept derniers jours, 1.627 malades du Covid-19 ont été admis en réanimation sur 10.166 nouvelles hospitalisations, indique l'agence sanitaire.

Face à la gravité de la situation, le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie française.

Environ 46 millions d'habitants sont désormais soumis à un couvre-feu nocturne qui, pour les nouveaux territoires, entrera en vigueur à 00h00 samedi.

Il a également averti que si l'épidémie de Covid-19 n'était pas jugulée, le gouvernement devra "envisager des mesures beaucoup plus dures". Plusieurs pays, dont l'Irlande, viennent de décider des reconfinements face à la deuxième vague de l'épidémie.

La France approche ainsi un million de personnes de contaminées (999.043) et le taux de positivité ne cesse de grimper à 14,3% contre 13,7% la veille, et seulement 4,5% début septembre. Le pays a enregistré 165 nouveaux décès liés au Covid-19, dans les dernières 24 heures et déplore désormais 34.210 morts depuis le début de l'épidémie. Sur les sept derniers jours, 1.627 malades du Covid-19 ont été admis en réanimation sur 10.166 nouvelles hospitalisations, indique l'agence sanitaire. Face à la gravité de la situation, le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie française. Environ 46 millions d'habitants sont désormais soumis à un couvre-feu nocturne qui, pour les nouveaux territoires, entrera en vigueur à 00h00 samedi.Il a également averti que si l'épidémie de Covid-19 n'était pas jugulée, le gouvernement devra "envisager des mesures beaucoup plus dures". Plusieurs pays, dont l'Irlande, viennent de décider des reconfinements face à la deuxième vague de l'épidémie.