L'occupation maximale selon les réservations est pour l'instant de 30%, alors qu'elle était de 57% l'an dernier. Les maisons de location ont par contre elles plus de succès. La fermeture des cafés et restaurants a logiquement un impact sur les hôtels, confirme la présidente de Westtoer, Sabien Lahaye-Battheu.

Les hôtels du littoral ont pourtant prévu le coup pour proposer des repas à leurs clients, et différents restaurants de la région proposent aussi des plats à emporter. Westtoer et les communes côtières invitent dès lors les visiteurs à se renseigner sur les différentes initiatives mises en place.

Les maisons de vacances profitent elles de la situation, avec un taux d'occupation qui passe de 70 à 80%, et des propriétaires qui veulent eux-mêmes séjourner dans leur deuxième résidence.