Le géant américain s'est associé dans ce cadre aux services publics régionaux de l'emploi (Actiris, Forem et VDAB), ainsi qu'à des prestataires spécialisés comme Randstad et Jobat. Il entend de la sorte à contribuer à la relance économique après la crise du coronavirus, qui a notamment fortement touché les jeunes, plus à l'aise avec les nouvelles technologies. "Chercher un emploi aujourd'hui, après cette crise, c'est parfois comme chercher une aiguille dans une botte de foin", illustre Thierry Geerts, patron de Google Belgique.

Concrètement, toute personne à la recherche d'un poste vacant via Google Search trouvera un premier aperçu des offres d'emploi publiées sur les sites web des partenaires. En cliquant sur l'un des résultats de la recherche, l'utilisateur recevra des informations plus précises comme une description de l'entreprise et du poste. Les personnes qui souhaitent postuler seront ensuite redirigées vers le site web des partenaires et pourront y poser leur candidature.

La nouvelle fonction permet de faire des recherches en fonction du lieu, du secteur d'activité et du temps plein/temps partiel. Pour rester informés des nouveaux postes vacants, les utilisateurs peuvent en outre créer une notification par mail et enregistrer la recherche, y compris les paramètres de filtrage.

Cette nouveauté est ouverte à toutes les entreprises ou d'autres sites web qui souhaiteraient y intégrer leurs offres d'emploi, assure Thierry Geerts, patron de Google Belgique. Elle sera disponible

Grâce à ce partenariat, les demandeurs d'emploi accéderont à des centaines de milliers d'offres via Google Search, espère le géant technologique. La fonction sera progressivement élargie à tous les utilisateurs situés en Belgique dans les prochains jours.