Novembre 1963, Dallas. Pour la quatrième fois, un président des Etats-Unis est assassiné, après Lincoln (1865), Garfield (1881) et McKinley (1905). Ce n'est pas tant le salut militaire de John, l'"héritier" du clan Kennedy qui bouleverse, c'est le sentiment que le rêve américain peut s'évanouir à tout instant et que l'ennemi peut être partout. Jusqu'au sein même du pouvoir. Avec l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, les Etats-Unis peuvent délibérément sombrer dans la paranoïa.

Cette photo est extraite du hors-série de 200 pages du Vif/L'Express, en vente en librairie dès le 16 octobre ou via notre shop, Il était une fois l'Amérique. Des Amérindiens à Donald Trump, les photos qui racontent l'histoire des Etats-Unis.

Novembre 1963, Dallas. Pour la quatrième fois, un président des Etats-Unis est assassiné, après Lincoln (1865), Garfield (1881) et McKinley (1905). Ce n'est pas tant le salut militaire de John, l'"héritier" du clan Kennedy qui bouleverse, c'est le sentiment que le rêve américain peut s'évanouir à tout instant et que l'ennemi peut être partout. Jusqu'au sein même du pouvoir. Avec l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, les Etats-Unis peuvent délibérément sombrer dans la paranoïa.