Télévision

On ne badine pas avec l’argent, encore moins quand on s’appelle Bernadette Chirac et qu’on chapeaute la fameuse opération des Pièces jaunes destinée, en France, à récolter des fonds pour les équipes hospitalières des services pédiatriques. 

Anne Roumanoff le sait mieux que quiconque. Invitée sur le plateau des Enfants de la télé, l’humoriste a raconté pourquoi l’ex-première Dame de France lui a fait la gueule après sa participation à Qui veut gagner des millions en 2009. Associée à Valérie Bègue, la "dame en rouge" avait buté sur une question faisant perdre au tandem le fruit de leur belle prestation. 

"Je crois qu’on était très très haut dans l’échelle des gains, a expliqué Anne Roumanoff. Quand tu passes de 50 000 à 1500 euros, c’est les boules… Je crois qu’il y avait Bernadette Chirac en coulisses et elle m’a fait la gueule." Eh oui, un sou, c’est un sou, c’est bien connu. Encore plus quand c’est pour la bonne cause.