Le jeune milieu de terrain du FC Malines a reçu un carton rouge face au Beerschot dimanche en match de la 14e journée de championnat, après l'intervention du VAR.

Juste avant l'heure de jeu dans ce match joué "Derrière les casernes", Vranckx a reçu un carton jaune pour un tacle glissé fautif. Le VAR est intervenu et a demandé à l'arbitre M. Visser de regarder à nouveau les images. Ils ont montré que les crampons de Vranckx ont heurté le mollet de Coulibaly lors de son intervention. M. Visser a supprimé le carton jaune et a donné du rouge à sa place. Avec un homme de plus sur le terrain, le Beerschot, mené 2-1 au moment de l'expulsion, a réussi à renverser la situation et à s'imposer 2-3.

Si Malines accepte la proposition de règlement à l'amiable, Vranckx manquera le match de dimanche prochain contre le Standard. S'il refuse, le club et le milieu de terrain se présenteront devant le Comité disciplinaire mardi. Les frustrations après le carton rouge de Vranckx ont été grandes côté malinois. Non seulement le milieu de terrain, mais aussi Fred Vanderbiest et Stefan Pauwels ont reçu un carton rouge. L'entraîneur-adjoint et le gardien de but du "Malinwa" ont réagi à la décision de l'arbitre Visser un peu trop fermement et ont été renvoyés en tribune. Le parquet a réclamé une deux journées de suspension, dont une avec sursis, pour Vanderbiest, qui aurait qualifié Visser d'"attardé". Pauwels risque une suspension d'une journée avec sursis.