Au Royaume-Uni, il est sans nul doute l’équivalent de ce que furent Edgar Kesteloot ou Paul Galand pour les téléspectateurs belges du Jardin extraordinaire. À 94 ans, estimant que "sauver notre planète est désormais un défi de communication", le célèbre naturaliste et réalisateur britannique David Attenborough s’est lancé jeudi sur le réseau social Instragram, où il a gagné un million d’abonnés en quelques heures.

Connu, entre autres, pour sa participation à la série Zoo Quest dans les années 50 et 60, ou plus récemment pour son rôle de narrateur des documentaires Planète vivante qui ont rencontré un succès planétaire, le fringant nonagénaire explique dans sa première vidéo s’être lancé "dans cette démarche, une nouvelle façon de communiquer pour moi, car, comme nous le savons tous, le monde est en danger". Et de citer "les continents en feu, la fonte des glaciers et les poissons qui disparaissent de nos océans". Le naturaliste, qui a récemment sorti un nouveau documentaire mettant en garde l’humanité contre les risques que lui fait courir l’extinction massive des espèces, espère toucher un public plus large en se lançant sur Instagram, plateforme très fréquentée des jeunes.

"Au cours des prochaines semaines, j’enregistrerai des messages pour expliquer quels sont les problèmes et ce que nous pouvons faire pour y remédier", a ajouté M. Attenborough dans sa vidéo.

Les utilisateurs ont réservé un accueil chaleureux au nouveau compte du réalisateur de La Planète bleue et Planète Terre. Six heures après sa publication, sa vidéo avait déjà été visionnée plus de 2,5 millions de fois.

Comme "les réseaux sociaux ne sont pas l’habitat naturel de David", deux gestionnaires aideront le nonagénaire à tenir son compte, précise la légende du premier post. "En plus de partager les messages qu’il enregistre spécialement pour ce compte, nous publierons aussi quelques séquences exclusives et ce qui se passe dans les coulisses", ont-ils ajouté.

Anobli par Élisabeth II en 1985, Sir David Attenborough est aussi membre de la Royal Society. Décédé en 2014, son frère Richard avait décroché l’Oscar du meilleur réalisateur pour le film narrant la vie de Gandhi en 1983.