L'administrateur général devra raboter son contrat s'il rempile à la RTBF.

En décembre dernier, la presse avait révélé le salaire de l’administrateur-général de la RTBF. En 2018, il avait touché 375 000 euros, soit 50 000 euros de plus que le montant déclaré dans le rapport annuel du service public. Jeudi, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté en première lecture un projet d’arrêté relatif à la rémunération des gestionnaires publics de Reyers. Le montant annuel global ne pourra plus être supérieur à 245 000 euros hors indexation, a annoncé l’exécutif francophone à l’issue du Conseil des ministres. Ce plafond inclut le traitement, la valorisation de l’ancienneté, les primes et pécules, etc. Le 18 février doit avoir lieu le renouvellement du mandat de l’administrateur-général de la RTBF. Si Jean-Paul Philippot rempile, il verra donc sa rémunération rabotée d’un tiers, a calculé la ministre des Médias, Bénédicte Linard (Ecolo).